28 juin 2017 - 1 commentaire

#BlaBla L’étape qu’on oublie trop souvent en communication

Pierre Dron - Citron Bien - Je viens de terminer un cycle de cours auprès d'étudiants de GEM (Grenoble École de Management) en Bachelor "Chargé de Développement Commercial & Marketing" à Valence

Je viens de terminer un cycle de cours auprès d'étudiants de GEM (Grenoble École de Management) en Bachelor "Chargé de Développement Commercial & Marketing" à Valence.

J'avais pour mission de former 5 étudiantes en alternance sur les métiers de la communication, et plus spécifiquement sur la conception d'une stratégie de communication multi-canal sur un format de cours / workshop.

Pour moi, c'est un vrai bonheur.
J'adore échanger - enseigner.

Mais, j'ai rencontré un souci majeur...

Devine quelle a été ma plus grande difficulté ?

Et bien tout simplement de savoir quels étaient leurs objectifs... (du cours, de cette formation, de leur vie !).

Lorsque le responsable de formation m'a contacté pour me demander d'intervenir sur ce cours pendant près de 40 heures... j'étais ravi.
J'allais apprendre des choses !

Mais avant cela, je devais expliquer simplement à des étudiants sans expérience (en matière de com') tout ce que je fais naturellement (presque instinctivement) au quotidien... en moins de 40 heures.

J'ai finalement adopté la même méthode que celle que j'utilise avec mes clients... en me posant & en leur posant ces 3 questions :

quel est ton objectif ?
quels moyens vas-tu te donner ?
quel résultat attends-tu ?

Pour moi, c'était assez clair.
Et surtout, j'avais sollicité d'anciens étudiants de la formation pour leur demander ce qu'ils attendaient d'un tel cours... et d'un échange avec un patron d'agence de com'.

Les retours allaient dans mon sens : "ce qui nous plait le plus, c'est des exemples pratiques et de la méthode."
Au final, tout ce que je préfère dans la pédagogie : apprendre par l'exemple et se créer sa propre expérience.

Mais, j'ai souhaité aller plus loin dans la pédagogie... en proposant de rentrer réellement dans la peau d'un communicant et de se poser les questions préalables citées plus haut.
J'ai donc débuté mon cours d'introduction par cette citation :

"Celui qui n'a pas d'objectif ne risque pas de les atteindre"
Sun Tzu

J'ai exposé mes objectifs pédagogiques :

  • s’amuser à imaginer des campagnes
  • donner quelques éléments de méthodes : phase de recherches, imaginer les idées, concevoir le rendu, convaincre avec ses idées
  • développer l’esprit créatif

Puis, je leur ai donné la parole.
Et là - grand silence.
Aucune réaction.

Il est rare en effet, qu'un enseignant nous demande ce qu'on attend de son cours. On n'a pas eu l'habitude depuis la maternelle de nous demander ce qu'on veut réellement faire, ce qu'on aspire à être...
Et pourtant. Ce devrait être notre priorité.

Néanmoins, tu souhaites surtout savoir comment cette histoire se termine.
C'est bien normal.

Et ça tombe bien...
Je souhaitais partager avec toi l'expérience de ce cours (chaque cours, workshop... apporte son lot de bonnes énergies).
En définitive, mes apprenties-communicantes m'ont surtout demandé de la méthode... et sont reparties avec un tas d'idées BIEN.

Avec mes clients, c'est souvent l'inverse.
Ils me demandent des idées... et repartent (aussi) avec de la méthode.

Chez Citron Bien, je ne mets pas en avant ma méthode.
Car, on fait surtout appel à une agence pour ses idées.
Mais, je dois dire que la méthode est primordiale pour amener les bonnes idées.
Chaque client est unique, et c'est en faisant sa connaissance qu'on apprend à le connaitre et donc lui apporter la bonne réponse.

D'ailleurs, sais-tu quelle question je pose lors de mon premier entretien ?
Tu l'as deviné...

Quel est ton objectif ???

Ta réponse est prête...
Vas-y, que me réponds-tu ?
Tu peux m'écrire par mail... ou poster un commentaire ci-dessous.

Publié par:Pierredans#BlaBla, BLOG

Commentaires

Laisser un commentaire