12 mai 2017 - 2 commentaires

Comment je génère des contacts grâce à mes posts Facebook ?

Générer des contacts avec Facebook - c'est possible...

Mon expérience avec Citron Bien en est la preuve.

En 2011, lorsque je lance mon Entreprise - avant même de lui donner une existence visuelle ou juridique, je crée sa page facebook.

Ça fait plusieurs années que je me promène sur les réseaux sociaux, que je les découvre... & que je m'en sers pour développer mes différentes activités :

  • j’ai fait des rencontres extraordinaires en lançant le premier réseau local de rencontres pro sur Viaduc le réseau social français renommé Viadeo depuis ;
  • j’ai produit des films & des clips partout en France grâce à Myspace (en béta-testant Myspace Vidéo avec l’entité basée à Londres),
  • j’ai gardé le contact d'amis d’enfance sur copains d’avant (l'ancêtre français de FB !)

Bref.

Alceste le citron grands yeux

... si tu entretiens ton RÉSEAU !

Je porte une attention particulière à mon réseau.

Mon but est simple : garder le contact avec les belles personnes que j’ai eu l’occasion de rencontrer et les mettre en relation. Il y’a toujours quelqu’un qui cherche quelqu’un qui a besoin de quelque chose.

Facebook est en cela une super opportunité.

Aujourd’hui certaines entreprises n’ont pas de site web et n’utilisent qu’une page Facebook.
Why - Not !

Pour ma part, c’est une source non négligeable de mon chiffre d’affaires.

Mais, je suis d’accord avec toi. Exister sur Facebook est de plus en plus complexe.
Non pas qu’il soit difficile de poster des choses - oh, non - pour ça, Mark Zuckerberg a fait en sorte de rendre les choses super faciles.
Non, la grande difficulté, c’est d’exister dans la foule d’informations à laquelle nous sommes exposés chaque jour.

8 Secondes, c'est le taux d'attention moyen d'un internaute !

L’internaute est totalement dépassé par la quantité d’informations et d’offres qu’il découvre sur les canaux numériques. Selon une étude de Microsoft - la plupart des consommateurs ne te consentiront pas plus de 8 secondes d'attention !
Et paradoxalement, on est en recherche de plus d’informations.

Le marketing doit donc s'adapter à cette nouvelle réalité où les concepts simples de personnalisation ou segmentation ne suffisent plus.

Mais que faire, alors ???
C’est très simple.

  • Raconter des histoires 
  • Transmettre du contenu attractif 
  • Solliciter son audience

La course aux likes ne sert plus à rien.

Sauf à se rassurer (ça sert surtout à te rassurer par rapport à tes concurrents souvent !).
Mais, le nombre de likes ne détermine pas la force de ta marque et de ton propos.
Tes clients travaillent avec toi pour ce que tu es - pas pour ton nombre de likes.
Ce sont les interactions que tu provoques - l’engagement qui est intéressant.

C’est l’objectif que tu dois te fixer.

Trop souvent malheureusement, on poste sur Facebook - sans objectif précis.
On poursuit cette course effrénée à fournir de l’information. Mais l’information pour l’information ne sert à rien.
Tu dois savoir pourquoi tu prends la parole - auprès de qui et dans quel but.

J'aime à citer Abraham Lincoln qui disait :

                “un objectif bien défini est à moitié atteint

Ensuite, tu affineras le message pour atteindre le but - et la technique pourra servir à ce moment là.

Même si le like a une valeur (il se chiffre) - il a surtout une capacité de transformation.

Récemment encore, j’ai eu l’agréable message d’un vieux-copain - avec qui j’étais en primaire & avec qui je ne suis plus en contact et n’avais jamais conversé sur Facebook.
Le voici :

Salut Pierre, bien que discret sur les réseaux  sociaux je suis avec intérêt  ta belle aventure et tenais à te féliciter (et ton équipe bien sûr). Peut-être aurons nous l'occasion de nous recroiser à l'occasion

  1. Première réaction : le plaisir ! 😋
    Ce genre de message fait chaud au coeur - il récompense le travail qu’on fait quotidiennement.
  2. Deuxième réaction - une fois la satisfaction passée - j’ai saisi l’opportunité de le mettre en relation avec un client - dont les activités seraient complémentaires…
  3. Puis, j’ai saisi l'opportunité d'échanger avec lui sur son projet - car, oui - il avait un projet derrière la tête !!!

Comment un tel lead peut-il débarquer sans faire de bruit ? 

Probablement, parce que sur Facebook - je parle de moi, des projets que je mène avec l’agence, je relaie les besoins de mes clients…

En effet, j’ai fait le pari de parler avec enthousiasme.
La communication doit-être porteuse & entreprendre doit donner envie.

En définitive, j’ai décidé de parler vrai.
Et cette sincérité semble mieux fonctionner.

Oui, mais pourquoi ?
Parce que les problématiques que je soulève font échos chez ceux qui me ressemblent et chez mes clients-cibles… même s’ils ne “likent” pas mes posts.

Et maintenant - c’est à toi !

  • Quels sont les besoins auxquels tu réponds ?
  • Qu’est-ce que ton client attend de toi ?
  • Qu’aimeraient-ils lire / découvrir de toi et de ton activité ?

Si tu souhaites en discuter, réponds-moi en commentaire
Comme tu le sais, j’adore échanger.
Alors, n’hésite pas.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ ‍On se tient au jus 🍋???  ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Abonne-toi aux BIEN bonnes nouvelles de Citron Bien - Agence de Marque - Agence de Communication à Valence sur www.citronbien.com

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ ‍On peut aussi en discuter sur  ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

 

 

 

 

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ ‍Un Article de  ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Pierre Dron - PDG @ Citron Bien - Agence de Marque à Valence - bannière Blog www.citronbien.com/live

 

 

Comment je génère des leads et contacts qualifiés via facebook - un blog de Citron Bien - Agence de marque à valence

 

Publié par:Pierredans#INFO, BLOG

Commentaires

Florian - Référencement à Nice
18 janvier 2018 au 12 h 34 min

Très bon article Pierre. Tu as du passé du temps dessus et c’est très inspirant. Maintenant que l’algo de Facebook à changé, ça va être encore plus dur :/

    Citron Bien
    18 janvier 2018 au 13 h 08 min

    Entièrement d’accord avec toi Florian.
    Il ne reste pas moins, que de travailler sa marque de manière globale permet d’être moins dépendant des algorithmes de Facebook ou Google…
    À titre personnel, on peut aussi travailler son personal branding.

Laisser un commentaire