fbpx

9 décembre 2019 - Aucun Commentaire!

« J’ai appris à dire NON… pour faire avancer mon projet ! »

Lucile Gomez raconte la Vie en BD... elle nous explique comment Pierre de Citron Bien l'a aidé à développer sa Marque Personnelle (cas pratique)

Lucile Gomez est Autrice de BD depuis 15ans.
Je suis un GRAND Fan de son travail, que je découvre en 2009 dans Kramix, avec "Bretzelle & Baba(Citron Bien n'existe pas encore...).
C'est une pionnière de la BD sur internet dès 2005 aux côtés de Margaux Motin, Miss Gally, Pénélope Bagieu, Marion Montaigne, Lisa Mandel, Diglee
On la découvre sur son Blog, sur Instagram, récemment avec "Cher Corps" chez Delcourt, dans Phosphore, ou encore "Tout est possible... mais rien n'est sûr" BD, qu'elle me dédicace...

Le jour où elle débarque sur Instagram, je suis donc en joie !
Découvrir ses Histoires dessinées, ses strips en jaune au quotidien (sans attendre la sortie en librairie de ses BD’s) c’est pour moi le sourire quotidien dont le monde a besoin !

Pour savoir comment Lucile a fait avancé son projet, il suffit de...

Notre Challenge

C’est en lançant un concours sur ses réseaux sociaux, que nos échanges débutent.
Je la félicite sur la technique... et elle me répond : “Ah oui, tu trouves ?
Après quelques conseils rapides sur la mise en place d’outils & d’une Stratégie… elle me dit :
"Je me sens tellement démunie quand il s'agit d'autre chose que de raconter mes ptits bidules en BD"

Notre collaboration débute alors.

Un.e Auteur.ice de BD travaille dans l’ombre, il/elle n’est pas habitué.e à devoir se mettre en avant.
Et normalement, c’est aux éditeurs (ou aux agents) de "vendre" son travail.
Oui "normalement"...
Sauf que le marché n’est plus tout à fait le même... L'économie, les usages ou les envies tant du public que des Entrepreneur.es de la Culture et du divertissement non plus.

La demande de Lucile est simple : “je veux me rapprocher des personnes qui me lisent, et je veux pouvoir échanger avec elles”.
Pour quelqu’un qui fait de la BD, et de l'illustration, qui a toujours aimé dessiner, raconter des histoires, faire rire… Ce qui lui importe le plus, c'est de partager. Partager sa vision du Monde.
Et Lucile a tout compris.
C’est en travaillant main dans la main avec sa communauté, qu’elle va pouvoir :

  • gagner en autonomie financière
  • garder sa liberté de création
  • monter des projets plus rapides & plus rentables

Mon Approche

Comment on développe une Communauté ?

La Mission & les objectifs de départ sur lesquels nous allons travailler sont, dans l'ordre :

  1. construire une stratégie claire
  2. créer une communauté pour se rapprocher des lecteurs.ices - des fans
  3. faciliter les échanges & partager avec cette communauté
  4. réaliser une newsletter qui vend

Mais le travail le plus complexe & sans doute celui qui ne figure dans aucun guide : apprendre à dire NON !

En réalité, la Stratégie est simple :

faire en sorte que Lucile Gomez - Autrice de BD soit une Marque reconnue !

Pour être reconnue, la Marque doit avoir de la Valeur…
Et cette valeur va reposer sur :

- un objectif financier clair
- une communauté reconnue

J’en parle ici... 

Pour BIEN faire, il faut découper l’objectif en plusieurs axes :

I°) déterminer un objectif financier & s’y tenir !

  • mettre en place un tableau de bord simple pour suivre ses objectifs financiers.
    Par exemple : de combien ai-je besoin pour vivre - combien coûte mon travail - quelle valeur je lui donne etc...
  • (re)négocier avec ses clients (ici les éditeurs) quand c’est nécessaire
    Par exemple : oser dire NON - quand, les conditions ne sont pas bonnes.
  • trouver des sources de revenus complémentaires & alternatives.

II°) mettre en place les bonnes actions :

  • se ré-approprier sa communauté
  • tisser un lien fort avec elle
  • lui parler régulièrement

 

Il n’est pas toujours évident pour un.e entrepreneur.e d’adopter une vision long-terme…
Pour l’aider à réussir, ma Championne doit adopter une Stratégie qui soit à la fois efficace, durable & motivante.

Je mets alors en place ce cercle vertueux : pour être adoptée, la Stratégie doit-être motivante > la motivation la rend durable > en étant durable, la Stratégie devient efficace !

Le levier le plus facile & évident pour Lucile - qui souhaite se rapprocher de sa communauté - est donc, de nouer ce lien fort avec elle.
Pour cela, on va se servir de l’Emailing & du Storytelling !

Sur le Stoytelling, Lucile sait raconter des Histoires & embarquer son audience… c’est même son grand talent ! C’était donc assez facile pour elle de le faire & pour moi de l’y accompagner.

Sur l’Emailing, nous avons mis en place une plateforme pour lui permettre de :

  • capter les emails (à l’aide d’une landing page ou page d’inscription)
  • les gérer (vérifier les inscriptions, désinscriptions, le taux d’ouverture etc…)
  • faire des envois groupés sans risquer de passer en spam > ex. d’email

Utiliser l’emailing pour discuter avec sa communauté est la solution la plus viable, complète et efficace.
Les emails t’appartiennent. Les réseaux sociaux, non !
Avec un email, tu crées du lien. Sur les réseaux sociaux, tu ne crées que de l’engagement.
Le taux d’ouverture d’un email est 35 fois supérieur au taux d’engagement sur les réseaux sociaux.

Découvre la Première Newsletter de Lucile Gomez ICI & Abonne-toi aux suivantes 

Son Résultat

Lucile en parle mieux que moi.
Voici son témoignage.

En quelques semaines d'accompagnement, Pierre m’a aidée à prendre conscience de la valeur de mon travail… Je sais désormais un peu plus que la première personne qui doit en être convaincue, c'est moi !
Il est précieux d'avoir quelqu'un qui me pose les bonnes questions, qui m'aide à découvrir mes réels besoins avec plus de clarté.
Je suis plus sereine et plus ferme dans mes choix. Je me laisse moins troubler par les doutes qui sont nombreux quand on travaille seule et mes interlocuteurs dont c’est le métier de gérer ces situations.

 

Quand j'ai commencé à échanger avec Pierre, ce n'était pas du tout évident de travailler avec un coach & me confronter à l'argent.

  • Parce que je n'ai pas la culture de l'entrepreneuriat.
    Tu vois, même le mot "entrepreneuriat" n'est jamais utilisé autour de moi. Je le trouve bizarre et plutôt moche.

    Je ne suis pas habituée à devoir me mettre activement en avant.
    Je me suis donc finalement rendue compte, que pour vivre de mon activité, c'était peut-être d'une autre forme de soutient dont j'avais besoin.
  • Parce que je me demandais : "Comment vais-je faire pour le rémunérer ?!"
    Et donc, "comment vais-je faire pour rémunérer mieux MON activité ?"
    Il va vraiment falloir que je regarde l'argent en face. Que j'aille le chercher. Ce qui m'est si difficile à faire, tant j'ai le réflexe de ne pas vouloir y penser. Comme si c'était trop trivial, sale, ou vulgaire, et que ça n'avait donc rien à voir avec mes valeurs et ce qui m'anime.
    Pourtant, vouloir vivre de mon travail n'est pas scandaleux.

 

 

1. Le premier résultat que j'espérais était de me rapprocher des gens qui me lisent, sans intermédiaires.
C'est vraiment réussi. J'ai lancé une newsletter à laquelle j'ai eu vraiment beaucoup de retours très positifs. Bien plus que je ne l'imaginais. "La Lettre 6", une lettre dessinée que j'envoie par mail une fois par mois, est désormais ma petite joie !
J'ai développé une communauté que je n'imaginais pas...

NB. : Entre début 2019 et fin 2019, la mailing-list de Lucile fait  + 6060,60% !!!
Avec un taux d'ouverture à plus de 75% - c'est exceptionnel !!!

2. Le deuxième objectif s'obtiendra sur le long terme. J'ai des projets en cours, et beaucoup de propositions spontanées de la part d'éditeurs, mais qui ne sont pour l'instant pas satisfaisantes au niveau rémunération.

J'ai arrêté de me laisser porter par ce qui arrive tout seul. Avec mes deux enfants et mes presque 15 ans d'expérience, je ne veux pas travailler au rabais. Je me suis fixée des objectifs chiffrés pour rentabiliser mes dessins. Pour l'instant, je n'ai pas encore démarché. il me reste encore pas mal de travail. J'ai hâte de m'y remettre. 🙂

 

Sinon, je n’ai pas encore complètement surmonté mes peurs : peurs de rater, de ne pas être à la hauteur, d'être ridicule…
Mais, c'est en cours.

Il faut y aller par étapes. Vouloir faire des choses parfaites tout de suite, c'est prendre le risque de ne jamais rien faire. C'est en faisant qu'on apprend. Tant pis si ce n'est pas encore parfait, on fera mieux la prochaine fois.

Et là-dessus Pierre m’a beaucoup aidée.

En réalité, il fallait que je mette les choses en mouvement pour qu'elles puissent évoluer. Et qu'une fois engagée dans le processus avec Citron Bien, je n'aurais plus le choix… C'est effrayant et excitant à la fois.
Je ne suis pas encore devenue riche, mais je vois beaucoup mieux de quoi j'ai besoin.
Et j'ai arrêté d'accepter les projets mal payés, qui me plombent au lieu de me faire avancer. Je me sens plus forte.

D'ailleurs.
Je suis SUPER fier de Lucile... après quelques semaines d'hésitations, hier, elle lançait son Tipeee !

Tipeee est une plateforme où ta communauté te soutient financièrement.
Elle finance ton travail et ta démarche créative via des "tips".

Tu peux la soutenir ici > https://fr.tipeee.com/lucile-gomez-mephistofelix

J'espère qu'elle reviendra sur le blog de Citron Bien pour partager cette nouvelle expérience.
En attendant...

Le Conseil de Lucile pour être BIEN :

  • Reste le plus près possible de ce que tu es.
    Ne cherche pas "le truc qui va marcher", mais sois sincère dans ce que tu proposes.
  • Lancer son activité demande beaucoup d'énergie. Même si on obtenait du succès en faisant semblant d'être quelqu'un d'autre, je crois qu'on ne tiendrait pas sur le long terme.

 

▬▬▬▬▬▬▬▬▬ POUR DÉVELOPPER TA MARQUE PERSONNELLE ▬▬▬▬▬▬▬▬▬

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ GARDE LE CONTACT !  ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Pour recevoir mes prochaines BIEN bonnes nouvelles - rejoins le Club des Entrepreneur.es pressé.es !

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ ‍AVEC...  ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

Pierre Dron - PDG @ Citron Bien - Agence de Marque à Valence - bannière Blog www.citronbien.com/live

Salut, je suis Pierre Dron !
Je suis éleveur de Marques trop BIEN...

Je suis Entrepreneur, Communiquant, Formateur & Coach.

En 2011, je lance Citron Bien - mon agence de Communication.

Aujourd'hui, j'accompagne les entrepreneurs ambitieux pour construire & développer des Marques durables.

▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬ ‍ET ON SE PARLE sur  ▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬▬

 

 

 

 

J’ai appris à dire NON… pour avancer - le Cas Client de Lucile Gomez - autrice de BD - Marque Personnelle de Citron Bien

Publié par:Citron BiendansBLOG

Laisser un commentaire