27 septembre 2018 - 38 commentaires

J’ai repensé mon agence de communication… pour éviter la faillite !

T'es pressé ? Voici une version courte :

Hier, j’étais avec mon expert-comptable pour le bilan comptable de mon agence de communication… retour sur un virage (d'agence) à 360°.
Ces périodes sont souvent l’occasion pour moi d’un bilan.
Comptable & fiscale évidemment… mais également financier, commercial et stratégique.
Il s'agit surtout pour moi de me projeter dans l’avenir.

C’est de ça que je voulais te parler aujourd’hui.

Nous comprenons votre besoin

J’ai repensé mon agence de communication… pour éviter la faillite !

Avant de commencer, je voulais te présenter Citron Bien : agence de communication installée à Valence.

Citron Bien était une agence de communication globale 360° : pour bien communiquer, il fallait avoir une vue d'ensemble de ton projet (c'est que je croyais).

Désormais, Citron Bien se définit comme une agence de Marque, qui travaille sur :
- la stratégie de marque : savoir où tu vas & comment tu y vas
- & le contenu de marques : fabriquer les éléments pour faire parler de toi !

Revenons un peu en arrière.

C’est la rentrée 2014, ma société vient de fêter ses trois ans.
Je suis encore vivant, c'est un miracle !
1 société sur 3 disparait dans les 3 ans de sa création - 1 sur 2 dans les 6 ans.

Je fais donc partie des rescapés - des survivants - et même mieux, car j’enchaîne une croissance à deux et trois chiffres les trois premières années.
Bref ça va vite et bien.

Comme tout va bien, j’embauche - l’équipe grandit encore… et puis non ça ne marche pas :

  • Je cumule un contrôle Urssaf (je n’ai pas été redressé - mais l’expérience est assez pénible)
  • J’effectue deux recrutements maladroits qui plongent non seulement les comptes de la société dans le rouge, mais me mettent en situation délicate avec certains clients.
  • On frôle la catastrophe & le dépôt de bilan

D'ailleurs parlons plutôt de BILAN obligatoire que de bilan comptable. On a plus besoin de faire le point que de clôturer des comptes.
Quant au dépôt de bilan - finalement ça veut absolument rien dire. On ne dépose rien. On construit.

BREF.
Revenons-en à nos citrons.

On dit souvent, que c’est quand tout va mal qu’on se remet en cause. C’est exactement ça.

Sauf que redresser la situation prend du temps & de l’énergie.

Je passe le début de l’année 2015 à serrer les fesses, je traverse la tempête & rétablis la situation.
J’ai eu chaud…

Mais, je ne m’arrête pas là. Je m’accorde encore une année pour corriger le tir - sinon, je ferme la société & je passe à autre chose. À quoi bon continuer ?

Comment j'ai redressé la Barre...

  1. Je me libère de pas mal de clients toxiques, j’applique avec joie la méthode paretto - dite "loi des 80-20" :
    - 20% des clients font 80% du chiffre d'affaires,
    - 80 % des réclamations proviennent de 20 % des clients,
    - 20 % du trafic provient des mots clés principaux & 80 % des mots clés secondaires
    - ...etc...
  2. je me forme
  3. je m’ouvre à d’autres formes de collaborations
  4. je me sépare de certains collaborateurs
  5. je revois ma stratégie d’acquisition de prospects, ma relation clients, notre manière de gérer notre communication…

Bref : j’actionne des leviers organisationnels.
Et finalement ça va beaucoup mieux.
L'équilibre, la cohésion, le business bref tout va beaucoup - beaucoup - beaucoup mieux.

Le bilan de cette année de « reprise en main » est EXTRA-ORDINAIRE.
En 2016, Citron Bien réalise une année record.

C'est à ce moment-là que je décide de faire un virage à 360° (^_^).

J’en profite pour revoir la stratégie globale de la société.
Je profite de la bonne santé & du bilan extraordinaire que je viens de boucler pour me donner les moyens de bien faire.

À ce moment là, c'est simple : je ne veux plus traverser à nouveau une période pareille...

Citron Bien a déjà opéré 2 pivots (pivot en langage start-up signifie de changer de cap, changer de stratégie ou de modèle d’entreprise).
Et je m’apprête à opérer le 3ème en 6ans.
C'est de ça dont je voulais te parler aujourd'hui.

On nous répète souvent que notre société évolue très vite, on nous parle d’Ubérisation, de digitalisation du monde, que nos métiers vont se faire disrupter...
Bref. On nous annonce des fractures en veux-tu en voilà. Et un avenir difficile. 

Oui, mais voilà - moi, j'ai pas monté ma société pour en ch***
Et heureusement, je peux m'appuyer sur mon enthousiasme pour avancer.

D'ailleurs, personnellement, je vois ces évolutions comme des opportunités... mais le débat n'est pas là.
En effet, ces changements de paradigmes nous font évoluer - repenser nos modèles de business…
Et, en tant qu’agence de communication, nous sommes au cœur du réacteur - mais, finalement que faisons-nous ?

C'est pourquoi, j'ai décidé d'imaginer comment les métiers de la communication allaient évoluer.

Pour éviter de me casser les dents sur l'évolution de nos métiers, j'ai pris du temps, et je me suis questionner :

  • c'est quoi l'agence de communication demain ?
  • comment va travailler l’agence de communication du futur ?
  • à quoi va ressembler le business de la communication en 2020 ?

Il y'a 10ans, (en 2006), je lançais à Valence, un espace de co-working. Le terme même de co-working n'existait pas !!!
Aujourd'hui, les choses ont changé - le co-working est à la mode (le marché a progressé de 80% entre 2016 et 2017 !!!)
Localement, "la mode" prend... puisque toutes les agences en ont un ou vont en construire un. 

Il devenait donc primordial pour moi d'imaginer - non pas ce qu’était le présent - mais plutôt d'imaginer comment nous allions travailler à l’avenir.

Sans prétention aucune de ma part... Mais, c'était le bon moment pour avancer et faire autre chose.

De plus, j’aime cette idée de me remettre en question & de me mettre en danger. La seule façon à mon sens de pouvoir avancer et continuer de progresser.

C'est d'ailleurs, notre rôle en tant qu'entrepreneur, de faire évoluer les modèles de fonctionnement, les nouvelles façons de penser le travail & de revoir l’Entreprise.

Je crois fermement qu'en tant qu’entrepreneur, nous devons - par nos décisions faire avancer la société.

Alors évidemment, tu vas me trouver un peu présomptueux…
Mais en même temps, toi aussi tu te poses ces questions :

  • comment va évoluer le monde d’ici 10 ans
  • comment tu vas travailler demain.
  • quelle invention va révolutionner ta façon de faire
  • quel Uber va venir changer ton coeur de métier

Je l'espère en tous cas.
Sinon, cela signifierait que c'est une crise passagère de ma part.
Mais, depuis 2ans, je vois - sur ces questions - une prise de conscience de l’ensemble de mon environnement (client - prospect - fournisseur - collaborateur).

Notre façon de travailler, les retours de nos clients, la façon dont nous étions perçu par nos prospects, notre manière de communiquer…

Notre méthodologie

Je devais TOUT revoir...

Avec 2ans de recul, c'est désormais facile de le dire... Mais, c’est beaucoup plus simple de faire bouger les choses lorsque tout va bien.
Je rencontre beaucoup d'entrepreneurs qui se posent la question de comment faire pour grandir et éviter de perdre des parts de marché…
Mais, bien trop souvent lorsqu'ils se posent la question il est déjà trop tard.

Tu te demandes sans doute ce que j'ai bien pu faire pour changer les choses...

1. La première chose à changer chez Citron Bien : c'est moi !

J’ai changé ma façon de voir les choses, j’ai changé mon rythme de vie, j’ai changé mes objectifs personnels, mon environnement, et même mes fréquentations.

Pour moi, le maitre-mot était de garder la banane ! De garder du jus pour se lever tous les matins avec la banane. Être heureux d’aller bosser pour changer le monde, et le rendre un peu meilleur chaque jour.

C’est d’autant plus important que mon métier repose sur la créativité : tu dois avoir des idées tout le temps - et ces idées doivent être les meilleures !
Je suis payé pour ça.
----> Si je lâche l’affaire -----> Je ne suis plus créatif.
Et si je ne suis plus créatif ------> je perds mon job !

Finalement c'est sans doute la recherche de cette créativité constante et permanente qui m'a le plus motivé à bouger les lignes chez Citron Bien.

2. Changer d'approche pour mieux exister.

J'ai donc décidé de modifier plusieurs choses au sein de Citron Bien :

  • l'organisation interne
  • la façon d'appréhender le travail seul ou en équipe
  • la façon de travailler et de collaborer avec nos clients
  • la manière de capter des prospects
  • la façon de communiquer avec eux
  • notre façon de promouvoir notre marque et d'être perçu à l'extérieur.

En définitive, ma vision est simple : les petites agences de communication dite 360° sont finies. Nos métiers de demain évoluent vers des métiers de spécialistes.

Tu auras le choix de bosser avec une énorme agence qui sait tout faire en interne (ou pas) - et peu en auront les moyens. Ou de piloter ta stratégie avec des spécialistes qui co-créent avec toi, ton entreprise et ton équipe.

À la création de l’agence, il était important - voir primordial - d'avoir une vision globale de la communication et bon nombre de sociétés se disaient 360°, nous y compris !

Aujourd'hui, il n'est plus question d'être un spécialiste de tout, mais plutôt d’avoir cette vision globale qui nous permet d'être les spécialistes de domaines bien précis.

Je le répète souvent lors des accompagnements de mes clients : spécialisez-vous !

  • se spécialiser sur un métier
  • se spécialiser sur un secteur
  • se spécialiser sur une cible
  • se spécialiser sur une façon de communiquer

C'est pourquoi, il y'a 2ans, Citron Bien a opéré son troisième pivot.

3. Changer d'organisation pour progresser !

Aujourd'hui en 2017, nous devons être des startups de la communication.

Des agences qui permettent à nos clients de démarrer (ou redémarrer) leur activité en s’adaptant aux usages et aux expériences que réclament leurs clients.

C’est d’ailleurs, en travaillant sur le projet d’une startup que le déclic s’est produit pour moi.

Les Start-ups fonctionnent en mode projet, travaillent en lean-startup (lancer son produit puis l'améliorer encore et encore et encore…), coopèrent en équipes motivées et spécialisées…

Finalement, c’est comme ça, que les meilleures entreprises collaborent...
Et c'est surtout comme cela, que j’ai envie de travailler.
D'ailleurs, l’évolution de notre économie nous l’impose : vivre autrement et travailler différemment.

Je pourrais te parler des concepts d'entreprise libérée, de bonheur au travail …etc… sauf que le seul concept qui m’intéresse : c’est de garder la banane - la pêche - la frite - appelle ça comme tu veux. L'essentiel, c'est de gagner !

Ce qui compte le plus : c'est que tu garde la flamme tous les jours pour te surpasser & avancer : c'est ça qui compte !

Super je travaille 70 heures par semaine… et alors ? À quoi ça sert ?
Les horaires 9h-18h c’est terminé !

Banane

J'ai changé de modèle... pour être plus efficace !

Mon crédo aujourd'hui : "Travaillons efficacement !"

Pour tout te dire, ce que je cherche, c'est ce qui compte vraiment (ce qui rapporte !) En d'autres termes, je reste focus sur ce qui fonctionne, et je le développe.

D'ailleurs, on confond souvent performance & efficacité.

Bosser 10h de suite & accomplir des tâches données (sans se soucier de l'objectif), c'est être performant (et c'est la norme).
Mais, travailler 5h en essayant d'atteindre ses objectifs, c'est ça être efficace.
On remplit souvent une mauvaise organisation & l'absence de buts précis par une multitude de tâches inutiles & ingrates.
STOP !

1°) Travailler en mode projet

Autrement dit : travailler comme dans les start-ups ou les agences à New-York - en mode: "One Team - One Project" !

Travailler en mode projet signifie s'adapter à chaque spécificité de nos clients.
Quel lien existe-t-il entre une startup, un commerçant online, une entreprise dans l’automobile, l'industrie ou la gastronomie ? Entre celui qui est à l'étranger, ou local et qui travaille sur des rythmes différents ?

Citron Bien doit donc travailler autrement - et se mettre au rythme de nos clients.

Pour être en accord avec cette vision, ma première décision a été de quitter nos bureaux à la Cartoucherie (le Pôle image de Valence Romans Agglo)
J’avais choisi d’y installer Citron Bien pour développer des synergies métiers. Je les ai quitté il y'a 2 ans parce qu'il n'y en avait pas. Sans synergie de travail - à quoi bon ?

Ce qui signifie des choix clairs :

  • plus de bureaux pour travailler en digital nomad
  • les réunions inutiles laissent place à des séances de travail (en équipe ou avec les clients)
  • les lieux atypiques - qui créent de la proximité & de la convivialité - animent nos journées
  • des séquences de travail vraiment focus sur tel ou tel projet
  • des temps disponibles sans interruption (téléphone, visite, sollicitation...)

Concrètement, chaque membre de l'équipe sait ce qu'il a à faire.
L'équipe se réunit - si nécessaire - lors de séances de travail entièrement dédié au projet et rien d'autre ! On coupe Internet, téléphone, notifications - tout ce qui ne permet pas d'avancer. L’absence de distraction nous fait gagner énormément de temps.

Autre avantage collatéral - et pas des moindre - nos clients ne paient plus nos frais de structures ! La somme indiquée sur le devis est entièrement consacrée à l’accompagnement du client, à le faire avancer !

2°) Penser Relation Client

Le CLIENT doit être la priorité de TOUS et TOUT LE TEMPS !
Comment le satisfaire ? Comment lui proposer la meilleure expérience ?
C'est ÇA la priorité.

Lorsque nous avions des bureaux, je prenais tous mes rendez-vous (prospect / client / création / brainstorming…) dans nos locaux.
Aujourd’hui, l’absence de bureau m’impose de réfléchir à la pertinence d’une réunion : est-elle nécessaire ? Va-t-elle nous faire avancer ? Quel est le besoin exprimé de mon client ? Premier avantage.

Être organisé différemment m’oblige à mieux penser mes relations avec les clients & partenaires. À mieux organiser mes échanges et faire en sorte qu'ils se déroulent efficacement.
Deuxième avantage.

Chaque rendez-vous se fait dans un lieu différent - ça m’oblige à me remettre en question à chaque fois. Dans mes magnifiques bureaux, j’étais à l’aise - j'étais sûr de moi - j’étais chez moi !!! Aujourd'hui je suis davantage à l'écoute de mes interlocuteurs.
Troisième avantage.

On reprend plaisir à se retrouver pour travailler en mode collaboratif. J'appelle également cela la Co-Création !
Quatrième avantage.

En définitive, ce qui m’anime dans mon quotidien au sein de Citron Bien, c’est :
- comment être le plus efficace possible
- en un minimum de temps

La nouvelle façon de travailler répond à une équation simple: moins de charges + moins de temps perdu = des économies qui permettent plus de moyens pour créer & développer ta marque.

Et ce, d'autant qu'aujourd'hui on doit faire PLUS... mais, avec MOINS.

 

3°) Obtenir des Résultats

Quand on travaille dans la communication, on exécute une mission - on fabrique des outils.
On nous appelle pour une mission, on l'exécute. Terminé.

Or, nos métiers changent.
Et nos clients veulent rentabiliser leurs investissements. Ce qui signifie : obtenir des résultats.

Et aujourd'hui, si on veut obtenir des résultats - il faut changer de métier.
On ne fabrique plus des sites internet, ou des logos.
On conçoit des expériences clients, on développe des business, on travaille la notoriété d'une marque, on lui donne la parole...
BREF. On crée de véritable relation de confiance !

Je ne suis plus une agence d'outils de communication. Mais, bien une agence de stratégie.
C'est cette vision, que mes clients apprécient. Ce pourquoi ils travaillent avec moi.
Là encore - c'est un facteur différenciant & une manière de me démarquer.

En définitive, la communication est morte vive la marque.

Et comment fait-on de la communication pour se focaliser sur le résultat ?
Très simplement - en se focalisant sur l'essentiel…
Et l’essentiel c'est la marque.

C’est elle qui fait vendre - c’est elle le gouvernail de ton bateau, c’est elle qui est le phare qui t'éclaire pendant la tempête, c'est elle que tes clients veulent, c'est elle qui fait parler, vendre.

Beaucoup d'entrepreneurs "communiquent" mais, ils n’ont pas de marques.
On ne réalise plus le site Internet ou la campagne de communication de nos clients…
NON.

Citron Bien n’est plus un prestataire technique qui exécute. J'ose croire qu'on est un peu plus que ça.

Depuis 2ans, que nous avons opéré ce virage & sans avoir à communiquer dessus - les clients sont venus à moi pour reprendre pied, pour se (re)lancer : ils avaient besoin de savoir où aller - savoir quoi faire & le faire au bon moment.

J’ai donc travaillé avec eux sur la marque.
Je t'ai déjà parlé de ma méthode ici, et de la première chose à faire ... et je vais continuer à t'en parler.

Mais, pour bosser sur ta marque, tu dois être Focus sur :

  • ce que tu fais
  • pourquoi tu le fais
  • et pour qui tu le fais

Ce sont tes fondations. Et ces fondations vont te faire avancer !

Aujourd'hui tes clients ont besoin de sens dans ce qu'ils font, et te demandent de faire pareil : ils ont besoin de savoir à qui ils feront confiance. 

La marque est donc très importante et je l’ai remis au centre de nos métiers.
Elle permet à tes clients de savoir qui tu es - ce que tu fais et pourquoi tu le fais.

Une fois qu'on a fait ce travail, tu obtiens des résultats immédiats (je t'en parlais ici)... et surtout, tu sais quelles sont les bonnes mesures pour vérifier l'efficacité de ta communication.

En résumé !
J’ai changé notre coeur de métier, notre façon de le percevoir et la façon de le faire… pour que mes clients gagnent en efficacité.

Depuis 2 ans - je cherche comment t'expliquer ce virage important…
Comment appeler ce nouveau "système" d’organisation.
C’était important pour moi de t'expliquer ma démarche & te montrer à quel point ça pouvait fonctionner…

Deux ans après, force est de constater que je vais BIEN - je vais mieux même.
Citron Bien aussi par la même occasion.
Nos clients obtiennent également de bons résultats (ils se développent et se porte bien !)

Tu l’auras compris - ça va BIEN.

 

Ça faisait un bon moment que j'envisageais de te parler de tout cela…
J'ai mis beaucoup de temps avant de me lancer.
Et aujourd'hui, je suis très heureux de le faire & partager avec toi ces quelques lignes.

J'espère qu’elles te donneront envie d'entreprendre, de te lancer, de décider de la meilleure façon de travailler au quotidien, et de te donner les moyens de le faire BIEN.

Car c'est bien ça l'essentiel,BIEN faire notre travail  !

Pierre Dron - PDG @ Citron Bien - Agence de Marque à Valence - bannière Blog www.citronbien.com/live

Si tu as pris plaisir à me lire, je t'invite (et j'insiste là-dessus) à m'écrire un commentaire ci-dessous, à partager cet article autour de toi.
Bref. D'en parler.

Si tu souhaites échanger plus en détail avec moi, tu peux m'écrire. J'en serais ravi.

À très vite donc,

Abonne-toi aux BIEN bonnes nouvelles de Citron Bien - Agence de Marque - Agence de Communication à Valence sur www.citronbien.com

Publié par:Citron Biendans#ACTU, BLOG

Commentaires

Hanna
27 septembre 2018 au 10 h 21 min

Bravo Pierre ! Quel formidable parcours ! Tu es un visionnaire. C’est extrêmement courageux de parler de tes difficultés et de tes choix. Je suis sûre que tu inspireras un bon nombre d’entrepreneurs. Moi en tout cas, j’ai hâte de travailler avec toi !

    Citron Bien
    27 septembre 2018 au 11 h 51 min

    Merci Hanna – c’est très gentil de ta part.
    Tant mieux, si j’inspire quelques changements.
    W. Churchill disait : « Mieux vaut prendre le changement par la main, avant qu’il ne vous prenne par la gorge« 

sebastien
27 septembre 2018 au 10 h 58 min

Hello Pierre,
très bien ton texte, bravo d’avoir pris le temps de poser tout ça.
Clairement, tu as raison les choses changent et avancent, on peut pas rester indéfiniment sur le même modèle.
Je travaille de plus en plus avec une scop, on fait une team par projet, plus juste et surtout plus stimulant.

    Citron Bien
    27 septembre 2018 au 11 h 49 min

    merci Sébastien.
    Trouver ce qui nous stimule dans les métiers de la création : c’est important !

Michel
27 septembre 2018 au 14 h 07 min

« Un virage à 360° » ? Doooooonc… un tour sur soi-même pour continuer dans la même direction. C’est original. 😀

    Citron Bien
    27 septembre 2018 au 14 h 45 min

    Ravi Michel que tu poses cette question…
    Car, c’est exactement ça.
    Tu l’as sans doute imaginé – mais, chez Citron Bien on aime le jeu de mots.
    Ici, on joue avec le terme 360° : l’agence 360 & le virage.
    D’ailleurs, faire un tour sur moi-même – c’est déjà avancer, tu trouves pas ?

BARNIER Myriane
27 septembre 2018 au 16 h 41 min

Woh! Joli parcours très inspirant, courage, foi en ce que tu communiques, bel enseignement !

    Citron Bien
    28 septembre 2018 au 15 h 41 min

    Merci Myriane.
    Si on ne croit pas en ce que l’on fait – qui est-on pour en parler ?

Rémi
27 septembre 2018 au 17 h 16 min

Salut !
On ne se connait pas mais ton article m’a inspiré.
Je dois dire que je suis pas fan des formules dans la langue de Shakespeare (lean-startup, digital nomad, etc…)
Par contre, pour le reste, j’approuve le message.
Je suis vidéaste depuis 8 ans, et j’en viens depuis peu à me poser les mêmes questions, le bilan de cette année étant moins bon que les précédentes.
Bref, merci pour ton partage d’expérience. Ca fait du bien ! 🙂

    Citron Bien
    28 septembre 2018 au 15 h 40 min

    Merci Rémi pour ton recadrage.
    J’essaie au maximum d’éviter les formules anglo-saxonnes.
    Mais, le Nomade Digital en français & le lean-startup n’ont pas beaucoup d’équivalent français.
    En principe, je mets des liens sur ces mots pour trouver leur signification…

    Pour l’activité vidéo – je connais bien avec adopteunfilm.com
    Si tu as besoin d’accompagnement – n’hésite pas !
    Je pratique du coaching téléphonique.

ODON Béatrice
27 septembre 2018 au 18 h 21 min

Un parcours de « grand professionnel »
MUltiples Expériences parfois difficiles mais qui permettent de rebondir pour arriver là où tu en es à ce jour
Merci pour ce partage☀️☀️☀️☀️

    Citron Bien
    28 septembre 2018 au 15 h 37 min

    J’aime beaucoup cette citation de Albert Einstein : « la connaissance s’acquiert par l’expérience tout le reste n’est que de l’information »
    c’est un peu ça, non ?

Cédric
27 septembre 2018 au 19 h 36 min

Hello Pierre, super article ! Je suis moi-même en amélioration de ma société et ton article me fait du bien : je suis rassuré, c’est normal. On passe des paliers et il faut se (re) structurer pour avancer, améliorer le service client et les process… C’est tellement passionnant ! 🙂

    Citron Bien
    28 septembre 2018 au 15 h 36 min

    On fait ce qu’on fait par passion (du moins je l’espère !)
    Ravi que cet article te donne des pistes.
    On en parle quand tu veux – si tu as besoin d’aide.

Anne
27 septembre 2018 au 19 h 42 min

Depuis que je suis tombée (je ne sais plus comment) sur la page de votre agence sur FB, via mon compte pro, j’en suis avec plaisir les évolutions. J’aime votre simplicité, votre enthousiasme. Vos idées, vos projets sans cesse renouvelés, je dis chapeau. Se remettre en question, on devrait tous le faire. Mais le dire c’est une chose, le mettre en pratique une autre… Et en parler, mettre en avant ses doutes, ses pensées, ses envies, bref, se mettre presque à nu.. c’est un sacré courage qu’il faut. Alors je ne dirai qu’une chose (après toutes les autres) : Bravo. Bravo pour cette énergie, bravo pour ce renouvellement et bravo pour être un pro pas égocentrique.

    Citron Bien
    28 septembre 2018 au 15 h 35 min

    Merci Anne – ravi que mon enthousiasme soit communicatif.
    Merci aussi de souligner cette mise à nu – pas évidente. Mais des commentaires comme le tien donne une pêche d’enfer !
    Au plaisir d’en parler bientôt peut-être ?

Cedric
27 septembre 2018 au 19 h 43 min

Bravo Pierre pour cette belle preuve d’audace à travers ce partage.
La vie d’entrepreneur est si belle à travers toutes les expériences et personnes qu’on rencontre .
À travers les 12 années de l’agence J ai rencontré beaucoup de choses similaires, ces bonheurs et ces tempêtes
Et seul l’agilité peut nous faire avancer.
On également aborder la même direction donc je pense que tu es dans le juste.
Il faut faire prendre conscience à tous ces chefs d entreprise l’importance d’avoir des agences comme nous.
Longue vie à toi

    Citron Bien
    28 septembre 2018 au 15 h 30 min

    Merci Cédric de souligner mon audace.
    Ce petit truc que j’essaie d’entretenir & garder… pour vivre longtemps !
    Au plaisir d’en parler IRL.

Mathias
27 septembre 2018 au 20 h 55 min

Retour sur la marque et son histoire. Comme le dit Simon Sinek, aujourd’hui les gens n’achètent pas ce que tu fais mais pourquoi tu le fais.
Chouette article. Très inspirant.

    Citron Bien
    28 septembre 2018 au 15 h 28 min

    Merci Mathias.
    J’utilise beaucoup la vidéo de Sinek sur le Golden Circle – c’est un préalable à chacun de mes coachings.
    Ravi de t’inspirer – au plaisir de partager à nouveau !

Isabelle
28 septembre 2018 au 5 h 43 min

Bravo pour cet article !
Il explique bien l’importance de la marque et de la spécialisation quand on offre un service.
Il faut être courageux pour partager ton expérience avec tant de transparence.
Ton texte incite à se rappeler combien il est important de se remettre tout le temps en question.
Et puis j’adore le ton très authentique qui donne envie de te suivre…

    Citron Bien
    28 septembre 2018 au 15 h 27 min

    WOUAH ! Merci Isabelle.
    Pour être honnête, j’ai mis du temps à poster cet article.
    Il dévoile beaucoup.
    Mais, quand je vois le nombre de commentaires, de messages, d’encouragements, de partages – ça en valait la peine !

    J’espère que tu vas continuer à me suivre & me donner ton feedback.

charlotte
28 septembre 2018 au 8 h 42 min

Bel article ! C’est avec plaisir que je suivrai ton aventure !

    Citron Bien
    28 septembre 2018 au 15 h 25 min

    merci Charlotte.
    J’espère que tu me diras aussi quelle est la tienne (d’aventure ?!)

Thai
28 septembre 2018 au 9 h 52 min

très cool!
et alors merci pour la methode Pareto. pour avancer faut réussir à se débarasser des relations toxiques, et parfois, les clients sont parfaits pour ça.

    Citron Bien
    28 septembre 2018 au 15 h 25 min

    J’applique Pareto dans mon quotidien également : organisation, efficacité – ça marche très bien !

Cyrille
28 septembre 2018 au 10 h 40 min

Bonjour Pierre,
J’ai lu votre article avec grand intérêt, car en freelance également la remise en question doit être permanente pour garder ses collaborateurs et en démarcher de nouveaux.
Difficile de garder la banane, mais être positif et à l’écoute de mes clients est mon leitmotiv.
Prospecter lorsqu’on travaille minimum 10h/jour, y compris le week-end, n’est pas évident. Mes meilleurs amis sont devenus Google pour chaque question posée, Youtube et Adobe TV pour la formation… et les groupes sur les réseaux sociaux pour résoudre certains problèmes techniques, ou mes vrais amis aussi 🙂
Tout comme vous, je ne travaille pas sur tous les fronts, lorsque je ne maitrise pas un sujet parfaitement, je préfère conseiller une agence ou un autre freelance, spécialisé dans le web ou la vidéo (par ex), chacun son métier. C’est une façon de travailler que j’ai appris dans les grosses agences.
Parfois, c’est bien aussi de faire le pas, écrire alors qu’on n’est pas rédacteur, faire des photos alors qu’on n’est pas photographe… Ca nous permet de sortir de notre quotidien, d’apprendre, de voir plus loin, mais uniquement lorsqu’on sait qu’on peut maitriser le sujet, ce qui n’est pas le cas de beaucoup de freelances ou d’agences qui font tout et n’importe quoi.

C’est marrant j’ai reçu votre post sur ma page FB et 3 posts plus loin, voici ce que j’ai lu :
https://www.salondesentrepreneurs.com/marseille/conferences/4cci8/entrepreneur-comment-j-ai-plante-ma-boite-et-rebondi-8366

En ce qui concerne la stratégie de marque, c’était un outil avec lequel on travaillait lorsque j’étais DA en agence parisienne.
C’était peut-être plus une réflexion sur le produit, le marché, la cible, les tendances, les besoins des clients …
Il n’y avait pas encore de « story » et les clients parlaient plus de leurs produits que de leur marque. Peut-être parce que je travaillais sur des marques qui ne manquaient pas de notoriété ? Les sites et les RS ont bien changé les choses et la curiosité des consommateurs ne cesse de s’accroître.

Je vais de ce pas cliquer sur les liens et lire vos autres conseils. Merci pour ces partages et bonne journée.
Cyrille

    Citron Bien
    28 septembre 2018 au 15 h 23 min

    Moi aussi – j’ai lu avec grand intérêt ton commentaire.
    Je t’en remercie.

    Se remettre en question ça passe aussi par se remettre en question soi.
    Par exemple : dois-je travailler 10h par jour même le WE ?
    Ma réponse est clairement NON.

    J’ai pas lancé ma société pour en être esclave.
    Cela passe donc par une autre façon de travailler.
    D’ailleurs, on peut discuter de ta façon de prospecter si tu le souhaites !

    Après, je te rejoins sur l’enrichissement personnel & professionnel de bosser avec des experts de leurs domaines.

    Enfin, pour te répondre sur la marque… certaines entreprises ont pris conscience avant… reste pour elle a prendre conscience qu’elles deviennent des médias.
    J’en parlerai dans un prochain post de blog.
    Abonne-toi ! Et on en reparlera.

Camille
28 septembre 2018 au 11 h 14 min

Super Article ! Très inspirant !

Et bien tout d’abord je me reconnais lorsque tu présente ton agence et sa vision 360 de ses début, en expliquant ensuite que c’est une erreur. Sur ce point je suis arrivé au même constat que toi, j’ai d’abord pensé à faire une agence qui s’occupe de tout, car pour moi la réussite d’un projet repose sur un ensemble de point mis en corrélation les uns avec les autres. Ensuite tu parles de la marque, avec les 3 questions à se poser « ce que tu fais, pourquoi tu le fais et pour qui tu le fais ». En te lisant, ça m’a fait une sorte de déblocage, car étant en pleine réflexion pour me lancer dans un projet, j’ai encore beaucoup de mal à me spécialiser (j’en suis convaincu, mais c’est au niveau des blocage psychologique que ça bloc ah ah). Enfin ta vision de l’entreprise, pas de lieu physique à proprement parler, réunion lorsque cela est vraiment utile, travaille en équipe mais à distance, cela donne vraiment envie ! (Désolé pour le pavé ah ah 🙂 )

    Citron Bien
    28 septembre 2018 au 15 h 02 min

    Merci Camille pour tes retours.
    Ravi que ce partage te donne envie.
    Sinon, pour ton « blocage » n’hésite pas à me solliciter pour t’aider – c’est mon job !

Valérie Ploux
29 septembre 2018 au 14 h 36 min

Quand on voit le travail réalisé sur toi même et cette constante prise de recul -prise de position ça laisse imaginer ce que tu peux faire pour tes clients !

    Citron Bien
    1 octobre 2018 au 11 h 34 min

    Merci Valérie.
    C’est super gentil… Espérons que certains passent par là pour te lire ?! 😉

Elsie
1 octobre 2018 au 18 h 24 min

La preuve qu’il est nécessaire de s’adapter aux évolutions de notre secteur. Une bonne analyse stratégique et un bon pivot au service d’une une meilleure qualité services .
Bravo Citron Bien.

    Citron Bien
    1 octobre 2018 au 18 h 51 min

    merci Elsie.
    S’adapter n’est pas toujours facile – mais nécessaire.

Sandrine
2 octobre 2018 au 8 h 32 min

Bravo Pierre pour toutes ces remises en question
Cela t’a permis à chaque fois de rebondir au bon moment et de créer de nouvelles opportunités sur un marché en perpétuel mouvement.
Comme toi, je partage la vision du « je suis spécialiste dans mon domaine » et j’ai à coeur de travailler en synergie avec « d’autres spécialistes dans d’autres domaines »
Le partage de compétences permet à chacun d’apporter sa vraie valeur et d’y prendre plaisir.
Merci encore pour ton énergie et ton enthousiasme à chacun de tes articles, posts ou commentaires!

    Citron Bien
    2 octobre 2018 au 10 h 39 min

    Merci Sandrine pour ton témoignage – qui me motive !
    Ton commentaire me fait penser à « Seul, on va plus vite, Ensemble, on va plus loin ! »

Catherine COOPER
2 octobre 2018 au 19 h 45 min

Good move!
Cette agence à Chicago s’est posée les mêmes questions que toi, sans doute un peu pour les mêmes raisons ou des raisons similaires.

https://99u.adobe.com/articles/56843/firing-your-most-lucrative-client-and-eight-other-crazy-career-changes-that-were-ultimately-great-moves

Bonne étoile
Catherine

    Citron Bien
    9 octobre 2018 au 17 h 05 min

    Merci Catherine pour ce lien…
    On a pas la même langue, mais le même langage !
    Écouter ses envies & y aller. That’s the way ?!

Laisser un commentaire